Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.

 

 

Les Jardins du Cap d’Arbon 

 

 

FRUITIERS ANCIENS

 

 

 

 

mis à jour 12/11/2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pommiers

 

 

Belchard / M27 35 €

Synonyme : Chanteclerc

Description : Fruit assez gros, aplati, à chair sucrée, parfumée.

Calibre : Assez gros

Récolte : début octobre

Consommation : Novembre – Avril

Origine : Variété « moderne », croisement de Golden Delicious avec Reinette Clochard.

Convient en altitude.

 

 

Beauté de Bath ( Schöner aus Bath) / M106/ franc 

18 €/ 25 €

 

Pommier très populaire en Angleterre, introduit en 1864. C’est une très bonne variété précoce aux fruits de forme conique-aplatie au goût acide, frais.

Calibre :petit à moyen

Récolte : Juillet - Août

Consommation : Août – Septembre

Origine : Sommerset

 

 

Belle de Boskoop 35 €

 

Le pommier Belle de Boskoop est une variété hollandaise vigoureuse qui fleurit fin mars début avril et donne des fleurs blanches rosées. Il produit des pommes de gros calibre rouges sur un fond vert-jaune qui se récoltent en octobre.

Convient en altitude.

 

 

 

 

Berner Rosenapfel ( Rose de Berne) / M 106 (18 € ) ; M27 (35 €)

 

Synonyme : Rose de Berne

Description Epiderme rouge carmin. Chair jaunâtre, sucré, acidulé, parfumé.

Calibre : moyen.

Récolte : Fin septembre/ Octobre 

Consommation : Novembre-Février

Origine : Semis de hasard trouvé vers 1850 en forêt, diffusée par les pépinières Daepp, Opplingen (Suisse) à partir de 1888.

Convient en altitude.

 

 

Bramley/ M 106 18 €

Description : Les pommes Bramley ne sont pas de simples pommes... elles représentent un véritable patrimoine culturel en Angleterre.
L’arbre a été cultivé à partir d’un pépin planté par une enfant, la petite Mary Ann Brailsford, en 1809, à Southwell, Nottingham. Mais c’est seulement en 1837 que l’arbre a porté ses premières pommes. 
La variété « Bramley's Seedling » est une variété de pomme vigoureuse, produisant des gros fruits vert et rouge quand ils sont exposés au soleil direct. Cette variété tolère les expositions ombragées.

Récolte : octobre

Maturité : novembre-mars

 

 

 

 

Christkindler / M106 ; M27 35 €

 

Synonymes : Christkindel, Saint-Nicolas, Pomme de Noël

Petite

Pomme rouge foncé, devant brillante lorsqu’elle est frottée, 

chair blanche et ferme, acidulée légèrement parfumée. À croquer et à cuire. Bonne en accompagnement pour les viandes.

 

Récolte : Fin Octobre

Consommation : Décembre- Janvier 

Origine : Alsace

 

 

 

Devonshire Quarrington / M106 25 €

Synonyme : Blood of the Boyne.

Variété qui se distingue par sa bonne résistance générale supportant bien les climats humides.

Cultivée à l’ origine dans le nord-ouest de la France (Carentan, nom qui a été ensuite anglicisé pour devenir Quarrington), cette pomme a traversé la Manche au milieu des années 1600, où elle est alors devenue très populaire. 

Petite pomme à maturation précoce, très parfumée (arômes de framboise et de mûre), qui est aussi bonne fraîche qu’en cuisson. Elle peut aussi être associée à d’autres pommes pour la fabrication du cidre, elle apporte alors des arômes de fruits des bois. La chair est teintée de pourpre sous la peau. L’arbre a la particularité de former des boutons à fleur sur le bois de l’année. 

Récolte : Septembre

Consommation : jusqu’en Novembre

 

 

Gloria Mundi/M106 et M111 25 €

Gloria Mundi - un nom grandiose pour un pommier ayant une pléthore de surnoms en référence à la taille gigantesque de ses fruits jaune clair nuancé de vert: American Mammoth, Grosse de St. Clement, Mammoth, Mammoth American, Mammoth Pippin, Monstrous Pippin, Pfundapfel  (en allemand : pomme d’une livre !), etc. La taille de ses fruits approche en effet les 10 cm de diamètre.

 La Gloria Mundi est une variété d’origine américaine introduite en France en 1802 et aujourd'hui plutôt rare à trouver.

 Sa chair tendre, mi-fine, croquante à eau suffisante, acidulée et de saveur agréable fait de cette pomme une très bonne pomme à cuire, idéale aussi pour la fabrication de jus. Mais on peut bien sûr aussi la croquer telle quelle.

 

La récolte se fait en octobre et sa consommation s'étale entre novembre et mars, parfois au-delà !

 

James Grieve / franc ; M 106 25 € 

Variété ancienne écossaise produisant de gros fruits jaunes colorés de rouge.
C'est une pomme savoureuse et juteuse, acidulée qui s'adoucit ensuite à mesure que le fruit mûrit en septembre.
En raison de sa peau fine, la variété est introuvable en supermarché et elle n’est donc maintenant cultivée que dans les jardins et pour la vente directe aux consommateurs. 

James Grieve est résistante aux maladies et c'est un bon pollinisateur pour les autres pommes. C'est aussi une bonne pomme pour faire du jus de pomme.

 

Récolte : 2e quinzaine d’août 

 

Consommation : jusqu’à 8 mois

Convient en altitude.

 

 

 

Transparente Blanche 35 €

 

Pomme de table d’origine russe, introduite en Europe en 1852. Fruit moyennement gros. Epiderme mince, lisse, blanc jaunâtre au soleil, vert olivâtre. Pomme très rafraîchissante. 

Récolte : Juillet

Consommation : fin Juillet – Août

 

Poiriers 

 

Abbé Fétel  25 €

 

Très grosse poire, très longue, à l'épiderme jaune d'or avec de nombreux points et zones plus brunes.

Poire de table à la chair blanche, juteuse, fondante, à saveur douce et sucrée. Récolte à partir de mi-septembre, selon les régions. La floraison est étalée ce qui est un atout en cas de gelées tardives.

Poire de très bonne conservation.

 

 

 

 

Alexander Lucas 18 €

 

1870

POIRIER 'Alexandre Lucas'. Poirier de vigueur moyenne. Fructification vers octobre, pour utilisation en novembre. Le fruit peut être stocké jusqu’à six mois.

La floraison débute vers la fin avril et est de couleur blanche. Les poires sont de couleur jaune, puis verte en mûrissant. 

La chair est croquante, juteuse. 

Cette variété n'est pas auto-fertile et ne peut pas être destiné à la pollinisation d'autres variétés. Pollinisateurs recommandés : Beurré Hardy, Clapp’s Favorite, Conférence, Dr. Jules Guyot,

 

 

 

Clapps Liebling (Clapp’s Favorite) 25 €

 

C'est un fruit à la chair juteuse, douce, riche et parfumée.

Le fruit est gros, ovoïde plus ou moins allongée.

Son épiderme est lisse, mince, jaune vert, carminé du côté du soleil, pointillé de roux. La récolte se fait vers mi-août. 

Pollinisateurs: Beurré Hardy, Louise Bonne d’Avranches, Conférence, Doyenné du Comice. (Seulement s’il n’y a pas d’autres poiriers autour)

 

Conférence 18 €

Cette variété doit son nom au premier prix qu'elle remporta à la conférence internationale de la poire à Londres en 1855. En France, cette variété est surtout produite dans le nord Loire, en Picardie et dans les Alpes.

Allongée et de taille moyenne, la poire Conférence est facilement reconnaissable. Sa chair est blanche mais vire au jaune pâle lorsqu'elle est mûre. Sa saveur est très bien équilibrée entre finesse et caractère. Autofertile.

Récolte : Septembre/Octobre

Conservation : Octobre – Janvier

 

 

 

Culotte Suisse 18 € 

La poire ‘Schweizerhose’ (Pantalon Suisse), dont le nom fait allusion à sa ressemblance avec le pantalon de la garde suisse au Vatican est une variété rare de poire ancienne apparue vers 1800 en Suisse. Cette variété unique produit un fruit de taille moyenne, tendre avec d’étonnantes rayures jaunes et vertes.

Récolte : entre mi -septembre et fin octobre.

Conservation : mi - novembre

 

Pollinisateurs :  Williams Bon Chrétien, Conférence. 

 

Duchesse d’Angoulême 18 € ; 35 €

 

Très rustique. Maturité vers octobre - novembre. La floraison débute vers la fin avril.

Donne des poires rondes et sucrées.

Pollinisateurs :  Conférence, Williams.

 

 

Duchesse Elsa (Herzogin Elsa) 25 €

Poire jaune-vert, coloré côté soleil, maturité octobre.

Fruit fondant, doux, juteux.

Récolte : Septembre 

Conservation : Septembre, Octobre

Pollinisateurs : Fondante de Charneux, Conférence, Williams.

 

Dr. Jules Guyot 30 €

Arbre assez vigoureux et productif. Floraison au mois d'avril, normalement à l'abri des gelées. Fructification précoce en juillet-août, donnant de bonnes poires à chair fine et juteuse.

Autofertile.

 

Eva Baltet 18 €

Variété issue d'un semis de la poire 'Williams' par M. Tourasse, nommée et commercialisée par les établissements Baltet à Troyes. Présentée pour la première fois à Saint-Petersbourg en 1893.
Maturité : Novembre.

 

Gaishirtle de Stuttgart 25 € (également Geishirtl
ou Geishirtli) est une variété de poire qui peut être
utilisée aussi bien comme poire de table que comme
poire à cidre et fruit sec. La variété aurait été
découverte vers 1750 près de Stuttgart par un
chèvrier. Le Geishirtle a été inclus dans la liste
des 50 variétés recommandées de la septième
réunion des pomologistes allemands (Trèves).
Synonymes : True Stuttgardter Geishirtenbirne,
poire au miel, Hutzelbirne, Stuttgarter Russelet,
poire à sucre.

 

Louise-Bonne 35 €

 

Poire connue depuis 1672 cultivée par La Quintinie, jardinier à

Versailles.

 

Attention à ne pas confondre 'Louise-Bonne' avec 'Louise Bonne d'Avranches'. Elles ont quasiment le même nom, quasiment les mêmes propriétés, mais la seconde est beaucoup plus répandue.

 

Très bonne poire à la chair blanche fine, très juteuse, sucrée et

acidulée, savoureuse. Elle mûrit fin septembre début octobre ; on la récolte avant maturité.

  

Pollinisateurs : Conférence, Beurré Hardy

Variété résistant aux gelées printanières.

 

Madame Verté 25 €

 

Vieille variété nationale, quasiment disparue en France, retrouvée par hasard en Allemagne où elle est encore « trouvable » . Maturité gustative de décembre à janvier. Fruit plutôt petit, à chair ferme et parfumée.

Calibre : Petit

Récolte : Octobre

Consommation : Décembre

 

 

Poire Curé 18 € ; 25 € 

 

Découverte sur un semis spontané en 1760, par M. Leroy, curé de Villers en Brenne, près de Clion (Indre), c’est un arbre très vigoureux qui produit de gros fruits à la chair blanche, sucrée, fine et juteuse. 

C’est surtout une variété à conseiller pour sa grande facilité de conservation.

Récolte : en octobre, 

Maturité : de novembre à janvier. 

 

 

Poirier Impériale à feuilles de chêne 18 € ; 25 €

Variété multipliée Par Les Chartreux De Paris Vers 1752.
« Ce poirier est très vigoureux et fait un arbre superbe: il se greffe sur franc et sur cognassier; la feuille qui ressemble à une petite feuille de chou frisé, et son port superbe le distinguent assez des autres poiriers; le fruit est de grosseur moyenne, forme d’une moyenne virgoulense; sa peau est lisse et verte, la chair est demi-fondante et sans pierres; l’eau sucrée et bonne: cette poire mûrit avril et mai, et a beaucoup de mérite en cette saison.» Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, 1780 

Récolte : octobre ; se conserve jusqu’en avril

Poire idéale pour la cuisson; poire autofertile.

 

 

Rousselet de Reims 18 € 

Variété cultivée depuis au moins 1588. 
«  saveur sucrée, relevée d'un agréable parfum musqué, qualité bonne à l'état cru, très bonne pour la confiserie ».
Récolte : Septembre

 

 

Cognassiers

 

 

 

 

Géant de Vranja 25 €

 

Variété productive, originaire de Serbie créée en 1898. Son fruit côtelé et pyriforme, énorme, se caractérise par une chair jaune blanchâtre. 

Maturité : mi-octobre.

 

 

Néfliers

 

Néflier d’Allemagne 18 € ; 40 €

 

À la fois arbre d’ornement et arbre fruitier pour ceux qui

le plantent dans leur jardin, le néflier d’Allemagne est un

petit arbre à cime arrondie qui se cultive très facilement. 

Comme il est autofertile, il n'a pas besoin de la proximité

d'un autre arbre pour fructifier. On peut donc le planter

de façon isolée. 

À floraison tardive, il est peu sensible aux gelées. Les

récoltes s’effectuent après les premières gelées. 

L’arbre produit de très bons fruits comestibles, bien que

méconnus. Les nèfles se consomment très mûres. Pour

cela, elles doivent être conservées dans un lieu frais

quelques semaines après la récolte, qui s’effectue en

novembre, avant d’être consommées. Ces gros fruits

sucrés se récoltent après les premières gelées. Les fleurs

du néflier sont très décoratives et se teintent d’un blanc-

rosé délicat et lumineux. 

 

 

 

 

 

 

Cerisiers

 

Amarelle royale ( Synonyme de cerise de Montmorency) 

25 €

La griotte de 'Montmorency' était déjà prisée par Henri IV, qui la cultivait dans la vallée du même nom. Fruits ronds, rouge clair, entre début et fin juillet. 

Il s'agit d'amarelles, sorte de griottes douces à jus clair.  Fruits utilisés  surtout pour produire de l'eau de vie, des confitures, des conserves.

 

 

 

 

 

 

 

Jaboulay 25 €

 

Jaboulay forme un arbre vigoureux aux branches pouvant retomber à maturité.

Gros fruits, entre fin mai début juin. Production abondante et régulière. Fruits rouge vif nuancé de pourpre, ovoïdes et bosselés. Chair rouge brun + fine, fondante, juteuse, douce et parfumée. Rustique. Sol léger, même calcaire, exposé à l'abri du nord.

 

 

Kassins Frühe (Précoce de Kassin)  2

La cerise  'Kassins Frühe'  forme des fruits 
rouges et juteux.
Ils sont ronds et ont un goût sucré et
aromatique.
Récolte à haut rendement à partir
de juin.
Nécessite un emplacement ensoleillé à
partiellement ombragé.
Aime la chaleur, sensible aux gelées tardives.

 

 

Ragouminier (Prunus tomentosa) 25 €

Le Prunus tomentosa est un arbuste décoratif pour sa floraison printanière et sa fructification estivale de petites cerises rouges comestibles et sucrées. 

Originaire d'Asie, ce petit Cerisier tomenteux de Nankin pousse en touffe dense et se couvre de fleurs blanc-rose mellifères dès la fin de l'hiver. Les petits fruits rouges du Ragouminier matures début juillet, d’un bon goût sucré et légèrement acidulé, sont comestibles                                          et excellents en confiture ...

 

Weisse Spanische 25 €

 

On la reconnaît grâce à son délicat rougissement
sur la face tournée vers
le soleil. Ses fruits jaune
clair pèsent jusqu'à 7 g.
Cette cerise doit son
nom à la couleur blanchâtre de sa chair mi-ferme
et juteuse. Goût doux avec une acidité très fine.
Idéal pour une consommation fraîche ou comme
base pour de délicieuses compotes ou gelées.
Cette variété historique a été découverte
en 1900.
Période de maturation : juin à juillet.

 

 

 

 

 

Pruniers

 

Dattelzwetsche (Quetsche-datte violette) 18 €

Variété pour amateurs de fruits anciens.
Origine vraisemblablement Hongrie ouTurquie, 
cette variété était autrefois en Europe centrale
très répandue et populaire.
Fruits : de taille moyenne et en forme de datte. Sa chair est de couleur jaune d'or, ferme mais juteuse,
son
arôme est finement épicé. Maturation : Octobre.

 

 

 

Mirabelle de Nancy 18 € ; 40 €

 

La Mirabelle de Nancy est une des plus grosses mirabelles cultivées. Sa peau dorée est parsemée de tâches rouges, on l'adore cueillie sur l'arbre, toute fraîche. Elle a un goût sucré et sa chair se détache bien du noyau. C'est une variété solide et de pousse rapide, offrant une floraison abondante. La récolte s'effectue fin août, début septembre. C'est une variété autofertile mais le rendement est meilleur avec les Reines Claude Dorée, Reine Claude d'Oullins et Reine Claude d'Althan.

 

 

Prunier Reine Victoria 18 € ; 40 €

 

Comme il sied à un monarque, les fruits de 
'Queen Victoria' sont très gros. La peau est jaune
doré pâle, violet clair à bleu-rouge du côté ensoleillé.
Sa chair jaune est très juteuse et aromatique. Les prunes sont récoltées de mi-août à mi-septembre
et sont particulièrement adaptées à la consommation
fraîche.
Le rendement obtenu est élevé à très élevé. Cette variété est originaire d'Angleterre (Sussex) et
a été
distribuée vers 1844. Autofertile.

 

 

 

Prunier Sainte Catherine 35 € 

 

Fertile et très vigoureux. Autofertile. Maturité août septembre.

Fruit de calibre moyen à la peau verte puis jaune ambré à maturité. Chair moelleuse, juteuse, sucrée et parfumée. Bonne aptitude au séchage.

PRUNE AU GOÛT DE MIEL.

 

Quetsche domestique 25 € ; 35 €

 

 

 

 

Quetsche « Précoce de Bühl » (« Bühler Frühzwetsche ») 

35 €

 

Fruit bleu foncé, ovales, mi-gros au goût fin et aromatique, légèrement acidulé. Le noyau se détache facilement. Convient pour des multiples utilisations. Variété robuste et autofertile convenant bien à l’altitude.  

Ce fruitier a été découvert à Kappelwindeck près de Bühl. Le nom de l'éleveur n'a jamais pu être déterminé. Les fruits bleus et épais sont encore populaires dans les jardins potagers. Chaque année au mois de septembre, le «festival des prunes de Bühler» célèbre cette variété historique.

 

 

 Reine Claude « Bavay » 18 € ; 40 €

 

Le prunier 'Reine-Claude de Bavay' variété autofertile horticole obtenue par le Major belge Esperen en 1841 se récolte entre fin août et début septembre. Il produit abondamment de très gros fruits ronds. Leur chair jaune-vert est assez fine, bien sucrée, finement parfumée, musquée et très juteuse. Il forme un petit arbre dressé et bien vigoureux. Tout sol filtrant, léger de préférence et pas trop humide lui convient. La floraison étant assez précoce pour un prunier, il vaut mieux éviter les expositions trop froides. 

 

Reine Claude dorée 18 € ; 40 €

 

Acclimatée au territoire français depuis plus de 500 ans, le prunier 'Reine Claude Dorée' doit sa réputation à l'excellente qualité gustative de ses fruits. Ce prunier est bien vigoureux avec une bonne production mais assez sensible à l'alternance. La mise à fruits est de moyenne à assez rapide. D'une bonne rusticité et robustesse, il présente une bonne résistance aux maladies. La floraison, légèrement tardive, apparait en avril, recouvrant l'arbre de nombreuses fleurs blanches. Etant assez longue, elle ne craint pas beaucoup les gelées printanières. 

Cette variété parvient à maturité de récolte courant août. Les prunes sont de calibre moyen et bien rondes. D'excellente qualité gustative, la chair jaune est sucrée, juteuse et très parfumée une fois arrivée à maturité. 

Ce prunier ancien est auto stérile et nécessite la présence d'autres variétés de pruniers à proximité pour assurer sa pollinisation et améliorer ensuite sa fructification. 

Les pruniers 'Prune d'Ente', 'R.C d'Oullins', 'R.C. Bavay' ou 'Stanley' sont de bonnes variétés pollinisatrices du prunier 'Reine Claude Dorée'. 

 

  

 

 

 

 

Vignes 20 €

 

 

 

 

Amandiers

 

Texas : 55 €

 

Noyers

 

 

Franquette 60 €